Film de l’Alliance pour le dimanche

Protection du dimanche : l’Alliance demande à être entendue par le Conseil fédéral.

Communiqué de presse du 3 mars 2016 – L’Alliance pour le dimanche réagit à l’extension du travail dominical dans le commerce de détail en ce début 2016. Elle demande audience auprès du Conseil fédéral et veut rappeler à la population l’importance du dimanche grâce à un film diffusé sur les réseaux sociaux dès aujourd’hui. Continue reading

L’Alliance pour le dimanche donne un carton rouge au géant jaune : pas de livraison le dimanche

IMG_1434L’Alliance pour le dimanche dénonce le projet de La Poste d’acheminer des livraisons de commerce en ligne le dimanche. Ce projet revient à contourner la loi et ferait le lit d’une libéralisation générale de l’ouverture des commerces le dimanche. Cela va à l’encontre de l’intérêt général et du maintien des activités sociales, religieuses et familiales de la population. Le Conseil fédéral doit intervenir.

Continue reading

Protéger le dimanche. Partager ce message !

20150303_sonntagsallianz_fr

En ce 3 mars, journée européenne pour un dimanche sans travail, l’Alliance pour le dimanche appelle les autorités à préserver le dimanche comme jour de congé et les internautes à partager cet appel.Le Conseil fédéral a décidé le 18 février d’étendre le travail dominical aux centres commerciaux destinés au tourisme d’achat, et ce par voie d’ordonnance dans le but d’éviter tout référendum. Continue reading

Le Conseil fédéral s’attaque au dimanche, sans droit ni loi

18 février 2015 – L’Alliance pour le dimanche condamne avec la plus grande vigueur la décision du Conseil fédéral d’autoriser le travail du dimanche dans des centres commerciaux supplémentaires. Cette décision est grave puisqu’elle s’est prise au mépris de la loi et de la Constitution fédérale. C’est pourquoi l’Alliance pour le dimanche, une trentaine d’organisations qui défendent le repos dominical, saisit le Conseil fédéral. Continue reading

Le dimanche : un jour de repos, aussi pour les Garden Center !

Novembre 2014 – L’Alliance pour le dimanche se félicite de la décision du Tribunal cantonal fribourgeois qui confirme que le travail du dimanche n’est pas autorisé dans les jardineries. L’arrêt du Tribunal cantonal rappelle que pour justifier le travail dominical, un magasin de fleurs doit vendre de manière prépondérante des produits ou des biens périssables. En conséquence, le commentaire du Secrétariat d’Etat à l’Economie (Seco) qui élargit considérablement cette notion, excède le cadre légal. Continue reading

Le dimanche restera protégé dans les régions périphériques

17 juin 2014 – L’Alliance pour le dimanche est satisfaite du rejet définitif de la motion Buttet par le Conseil des Etats. La motion demandait une libéralisation du travail dominical dans le commerce de détail des régions périphériques. Contrairement au Conseil national, la chambre haute a suivi la position du Conseil fédéral estimant que les exceptions à l’interdiction du travail du dimanche étaient déjà suffisantes. Continue reading

L’Alliance pour le dimanche rejoint la large opposition à la motion Abate

Communiqué de presse du 4 février 2014 – L’Alliance pour le dimanche regrette de ne pas avoir été consultée sur le projet d’ordonnance relatif à la motion Abate alors qu’elle regroupe toutes les organisations attachées à la défense du dimanche comme jour de repos. Elle demande le classement sans suite de la motion Abate parce qu’elle contredit les dispositions légales et constitutionnelles. Continue reading

Buttet veut buter le dimanche avec la complicité du Conseil national

Communiqué de presse du 26 septembre 2013 – Trois jours après la votation sur l’introduction de la journée de travail de 24 heures 7 jours sur 7 dans certaines stations-service, le Conseil national a décidé, ce mercredi, d’approuver par 105 voix contre 67 la motion du démocrate-chrétien Buttet contre l’avis même du Conseil fédéral. Continue reading

La journée de travail de 24 heures doit rester limitée à 24 shops

Communiqué de presse du 22 septembre 2013 – Malgré leur campagne engagée, les organisations affiliées à l’Alliance pour le dimanche ont perdu de peu le scrutin référendaire. Grâce à leur campagne de publicité massive, les partisans de cette libéralisation ont su faire croire que l’extension des heures d’ouverture des magasins ne concernait que 24 shops de stations-service. Continue reading